18/06/2013

L'Afrique du Sud bénéficie d'une jeune scène musicale « incroyable et avec un potentiel énorme »

Plus d’une cinquantaine d’entreprises espagnoles se sont inscrites aux rencontres B2B.

Plus d’une cinquantaine d’entreprises espagnoles se sont inscrites aux rencontres B2B.

Un groupe de programmateurs culturels espagnols, protagonistes du projet 'Johannesbourg Vis-a-Vis', ont quitté dimanche dernier la ville sud-africaine avec la sensation d'avoir été témoins de l'« énorme potentiel » de la nouvelle scène musicale sud-africaine, pleine de jeunes groupes de grand talent et avec des possibilités de rejoindre la scène internationale.

Organisé par Casa África en collaboration avec l'Ambassade d'Espagne en Afrique du Sud et la SAMRO (Organisation sud-africaine de la gestion des droits d'auteur), le projet a été clôturé avec l'élection de deux groupes, Bantu Continua Uhuru Conciousness (BCUC), de Johannesbourg, et Touchwood, du Cap, protagonistes d'une tournée en juillet prochain et qui comprendra la participation à des festivals collaborateurs du projet, comme Pirineos Sur, Etnosur, La Mar de Músicas, Mumes Tenerife, ou encore le Festival Heineken Jazz&Mas des îles Canaries.

Le projet Vis-a-Vis, qui a tenu cette année sa quatrième édition, favorise une plus grande connaissance de la musique africaine en Espagne, à travers la rencontre et les échanges directs entre les programmateurs des festivals espagnols et les musiciens du continent. L'ambassadeur d’Espagne en Afrique du Sud, Juan Sell, qui a assisté aux concerts du projet, a expliqué que le projet de Casa África a été accueilli avec enthousiasme par les autorités sud-africaines, qui ont en effet senti un intérêt certain de l'Espagne pour leur culture, et ici particulièrement pour leur musique et leurs jeunes musiciens. Sell a ajouté que les participants sud-africains (89 groupes se sont présentés au début du concours) ont vu en cette initiative pionnière une première porte ouverte au lancement d'une carrière internationale, puisqu'ils sont aussi conscients de la diffusion internationale des festivals d'été en Espagne, une source d'attraction touristique très importante.

Quant aux deux groupes gagnants, les programmateurs ont souligné que BCUC s'est démarqué par l'intensité et la puissance de son direct dans une proposition très personnalisée, trépidante et originale. Le groupe est composé de cinq musiciens, quatre garçons et une fille, qui obtiennent un son très personnalisé avec une grosse caisse, des congas, une guitare et de multiples instruments de percussions et des sifflets. BCUC intègre la tradition bantoue à des styles comme le funk ou le soul, partant toujours des origines sud-africaines.

Touchwood a surpris le jury par la fraîcheur et le potentiel d'une proposition très actuelle, avec une prédominance du folk des années 1970 et qui introduit des rythmes et des instruments sud-africains comme le marimba. Originaire du Cap, ce groupe est composé de trois jeunes filles multiinstrumentalistes et d'un garçon à la batterie. Les programmateurs leur présagent un potentiel énorme.

La simplicité et la fraîcheur sont deux des points forts que l'on retrouve dans le direct de Touchwood. Avec un pied dans la tradition folk des années 1970, celles du Cap se démarquent par leur proposition d'actualité et la qualité de leur pari pour intégrer des instruments et des sons populaires sud-africains à une musique d'ailleurs.

Les programmateurs ont remarqué la très grande qualité et le potentiel de leur direct montrés tout au long de ces trois jours, avec des groupes qui correspondent très bien aux différents festivals représentés à ce rendez-vous. La décision finale, après de longues délibérations, a parié sur deux propositions toutes fraîches, nouvelles et représentatives d'une scène musicale intense et créative en Afrique du Sud. Les trois journées de réunions professionnelles et de concerts ont permis de découvrir entre autres la puissance et le niveau du hip-hop dans le pays, la présence de jeunes groupes qui réinterprètent et ajoutent une touche personnelle aux musiques traditionnelles, ou encore le très haut niveau de propositions électroniques et expérimentales, conçues non seulement sous forme de groupe de musique, mais qui se rapprochent aussi de la performance artistique.

Le Vis-a-Vis de Johannesbourg a apporté à cette édition sud-africaine cette activité de diplomatie publique, après le passage réussi lors des années précédentes au Sénégal, au Cap Vert et en Éthiopie. La présence de groupes africains dans les festivals espagnols a permis à certains de se lancer dans une carrière internationale avec des concerts dans plusieurs pays d'Europe.

 

Back

 
 
Registro de periodistas

E-Newsletter


Recevez notre bulletin électronique hebdomadaire sur les activités et les nouvelles de Casa África.
 
Newsletter

E-Newsletter


Recibe nuestro boletín electrónico semanal con las actividades y noticias de Casa África.

 

En nuestra agenda


 
 

Conoce África


conoce_africa Conoce a fondo este gran continente: sus países, organizaciones, sus más famosas personalidades...
 
Media

Médiathèque


Accédez à notre fonds documentaire de livres, films, musique et ateliers.