Aminata Traoré

Aminata Traoré

L’une des voix les plus respectées de la communauté africaine. Elle fut ministre de la Culture et du Tourisme de la République du Mali entre 1997 et 2000.

« Pour aider l’Afrique il faut d’abord la comprendre ».

Aminata Dramane Traoré est une politicienne et écrivaine malienne, née en 1948 à Bamako. Elle a vécu l’arrivée de l’indépendance, puis du socialisme, la dictature, le parti unique, la corruption et la démocratie. Elle a étudié en France à l’Université de Caen, où elle a reçu son diplôme en Psychopathologie. Chercheuse en Sciences Sociales, elle a travaillé à l’Université d’Abidjan (Côte d’Ivoire) et collabore actuellement avec diverses organisations nationales et internationales.

Elle fut ministre de la Culture et du tourisme du Mali de 1997 à 2000, charge dont elle démissionna pour « pouvoir conserver sa liberté d’expression ». En juillet 2005, elle fut choisie pour faire partie du Conseil d’Administration du service International de Presse. La même année, elle présida la Commission d’Organisation du Forum Social Mondial Polycentrique de Bamako.

Elle reçut le Prix Prince Klaus de la Culture (Pays Bas) en 2004 ainsi que de nombreuses distinctions au Mali  : CIWARA d’Excellence (1995), chevalier de l’Ordre National du Mali (1996), officier de l’Ordre National du Mali (2006) et commandeur de l’Ordre National du Mali (2008).

Traoré est l’une des voix intellectuelles africaines les plus remarquées quant à la recherche d’une alternative opposée à la mondialisation libérale. Elle se déclare « musulmane pratiquante en même temps que femme moderne » et rejette profondément les clichés occidentaux sur la femme africaine. Elle est actuellement coordinatrice du Forum pour un autre Mali (FORAM) et directrice du Centre Amadou Hampaté Bâ (CAHBA).

Voici les thèmes qui importent à Traoré : "L’éveil des consciences des africains et africaines ; l’organisation de la résistance contre la mondialisation néolibérale et la proposition d’alternatives à la soumission de nos États aux nations riches et aux institutions financières internationales ». Elle consacre sa vie à parcourir le monde pour défendre les intérêts de son peuple et dénoncer la domination de l’Occident sur l’Afrique noire.

Écrivaine et essayiste, elle est l’auteure de : L'étau (l’Afrique dans un monde sans frontières), 1999 ; Mille tisserands en quête d’avenir, 1999 ; Le Viol de l'Imaginaire, 2004 ; Lettre au Président des français à propos de la Côte d’ivoire et de l’Afrique en général, 2005 ; L'Afrique humiliée, 2008.

Plus d’informations :

 
Newsletter

E-Newsletter


Recevez notre newsletter électronique hebdomadaire avec les activités et les nouvelles de la Casa Africa.

 

Dans notre agenda...


Actualmente no hay eventos en Casa África
 
Media

Médiathèque


Accédez à notre fonds documentaire de livres, films, musique et ateliers.
 
Quiénes somos

Qui sommes-nous ?


Découvrez Casa Africa : mission et objectifs, organigramme, où nous sommes,…