António Agostinho Neto

António Agostinho Neto

António Agostinho Neto Kilamba fut le premier président de l’Angola et secrétaire général du Mouvement Populaire de Libération du pays.

Antonio Agostinho Neto est né en 1922, dans le village de Kaxicane, situé dans la région d’Icolo e Bengo, en Angola. Il étudia la Médicine à Coimbra pour ensuite revenir dans son pays et être emprisonné en 1960 pour s’être opposé au colonialisme portugais et à la répression militaire. Après deux ans de prison au Cap Vert et au Portugal, il s’échappa et s’exila au Maroc, d’où il dirigea le mouvement anticolonialiste indépendantiste et marxiste angolais MPLA.

La situation politique de la métropole – avec la Révolution des œillets (1974) et la fin de la dictature salazarienne – facilitèrent l’indépendance de l’Angola, impliquant la création, à l’origine, d’un gouvernement provisoire tripartite composé des trois forces indépendantistes qui prétendaient au pouvoir : le MPLA (Mouvement Populaire de Libération de l’Angola), avec Neto à sa tête et l’appui du bloc soviétique, le FNLA (Front National de Libération de l’Angola) de Holden Roberto avec le soutien, entre autres des États-Unis, et la UNITA (l’Union Nationale pour l’Indépendance Totale de l’Angola) de Jonas Savimbi, appuyée par l’Afrique du Sud.

Chacune des trois factions de la guérilla s’attacha avec force à une zone du pays, le MPLA occupant le territoire côtier, la région de Lobito et celle de Luanda. Une fois la capitale sous contrôle, Neto se proclama premier président d’un pays qui, à partir de cette même année, fut plongé dans une guerre civile (1975-2002) au cours de laquelle on put observer l’affrontement entre les blocs de la Guerre Froide. La dureté du conflit et les crimes commis ont laissé de profondes traces dans l’histoire de l’Angola.

Quatre ans après le début du conflit, en 1979, Neto tomba gravement malade : on le transféra à Moscou. Il y mourut le 10 septembre. José Eduardo dos Santos lui succéda en tant que président du pays et secrétaire général du MPLA.

Source : Wikipédia

 
Newsletter

E-Newsletter


Recevez notre newsletter électronique hebdomadaire avec les activités et les nouvelles de la Casa Africa.

 

Dans notre agenda...


 
Media

Médiathèque


Accédez à notre fonds documentaire de livres, films, musique et ateliers.
 
Quiénes somos

Qui sommes-nous ?


Découvrez Casa Africa : mission et objectifs, organigramme, où nous sommes,…