Akinwande Oluwole Soyinka

Akinwande Oluwole Soyinka

Écrivain nigérian. Il fut le premier africain à obtenir le Prix Nobel de Littérature. Celui-ci lui fut concédé en 1986.

Cet écrivain nigérian (Abeokuta, 13 juillet 1934) fut le premier africain à obtenir le Prix Nobel de Littérature en 1986.

Il débuta ses études supérieures à l’Université d’Ibadan, lesquelles s’achevèrent à l’Université de Leeds, où il devait retourner dans les années 1970 afin d’obtenir un doctorat.

Entre 1957 et 1959, il travailla au Royal Court Theatre de Londres comme directeur et acteur. Au cours de cette période il écrivit aussi trois œuvres pour une petite compagnie d’acteurs qu’il avait recrutés. Alors que de nombreux écrivains rejetaient l’usage des langues européennes à cause de l’association entre l’Europe et la violente colonisation de l’Afrique, Soyinka décida de réaliser ses écrits en anglais. Il est connu pour mêler traditions africaines et style européen, utilise les traditions et les mythes africains et les raconte en utilisant des formes occidentales. Il s’est toujours servi de ses œuvres pour faire connaître sa position sociale et politique ; c’est pourquoi son œuvre regorge de symbolismes (certains étant simples, d’autres assez complexes). Ce style acide fut l’une des causes de son arrestation en 1967.

Dans les années 1960, il revient au Nigeria pour étudier le théâtre africain et la même année il fonde le groupe théâtral Las máscaras de 1960 (Les masques de 1960). À cette époque, ses travaux sont teintés d’une forme de critique sociale, mais en général il le fait de façon légère et, parfois, humoristique. En 1964, il fonde la Compagnie de Théâtre Orisun. Il enseigne aussi le théâtre et la littérature aux universités de Lagos et Ibadan. Mais en 1967 il est arrêté pendant la guerre civile du Nigeria pour avoir écrit un article dans lequel il défendait d’un armistice. Accusé de conspiration, il est enfermé durant plus de 20 mois et libéré à la fin de l’année 1969.

Déjà dans les années 1970, alors qu’il est sorti de prison, son œuvre devient plus sombre et critique. Il y attaque le système et la souffrance de l’auteur et du peuple nigérian s’y reflète.

En 1986, on lui accorde le Prix Nobel de Littérature. Il est le premier écrivain africain à l’obtenir.

Sources :

Plus d’informations :

 
Newsletter

E-Newsletter


Recevez notre newsletter électronique hebdomadaire avec les activités et les nouvelles de la Casa Africa.

 

Dans notre agenda...


 
Media

Médiathèque


Accédez à notre fonds documentaire de livres, films, musique et ateliers.
 
Quiénes somos

Qui sommes-nous ?


Découvrez Casa Africa : mission et objectifs, organigramme, où nous sommes,…