Abdallah Zrika

Abdallah Zrika

Figurant parmi les poètes marocains les plus célèbres, son style spontané se caractérise par une tentative de reproduire le langage de la rue.

« Mais je ne savais pas qu’entre l’Orient et l’Occident
il y a un voile
et un chapelet de péchés »

(Fragment extrait du poème Rouge des pantalons du soleil)

Né à Casablanca, en 1953. Il est titulaire d’une licence de Sociologie et membre de l’Union des Écrivains du Maroc. Arrêté 1978, il est condamné à deux ans de prison pour atteinte aux valeurs sacrées et ses poèmes sont détruits. Depuis sa libération, il se consacre à l’écriture.

Il écrit des poésies et des romans. À retenir particulièrement de son oeuvre poétique, les titres suivants : Danse de la tête et de la rose (1977), Rires de l’arbre à palabres (1982), La pomme du triangle (1998), Bougies noires (1998) et Échelles de la métaphysique (2000). Il a écrit les romans La femme aux deux chevaux et Cimetière du bonheur.

Zrika possède une expérience poétique très personnelle. Sa poésie est très moderne, osée et impétueuse. Distinguer entre les genres littéraires ne l’intéresse pas et la réalité est pour lui une éventualité parmi d’autres.

Sources :

Plus d’informations :

 
Newsletter

E-Newsletter


Recevez notre newsletter électronique hebdomadaire avec les activités et les nouvelles de la Casa Africa.

 

Dans notre agenda...


Actualmente no hay eventos en Casa África
 
Media

Médiathèque


Accédez à notre fonds documentaire de livres, films, musique et ateliers.
 
Quiénes somos

Qui sommes-nous ?


Découvrez Casa Africa : mission et objectifs, organigramme, où nous sommes,…