Fulbert Youlou

Fulbert Youlou

Prêtre catholique, il fut l’un des principaux dirigeants de l’indépendance de son pays et le premier président de la République du Congo

Né le 9 juillet 1917 à Mandibu, près de Brazzaville, il était membre de la tribu Balali, l’une des trois plus importantes de Bakongo. Après avoir suivi des études au séminaire de Yaoundé (Cameroun), il fut ordonné prêtre en 1946. Quelques années plus tard, il décida de participer activement à la politique de son pays, raison pour laquelle le Saint Siège le suspendit a divinis.

Avec le début de la décolonisation, les Français soutinrent la figure du frère Fulbert Youlou qui, à la tête de l’Union Démocratique pour la Défense des Intérêts Africains, devint en 1960 le premier président du Congo indépendant. Le mouvement montant des masses n’accepta jamais sa politique néocolonialiste et les protestations contre la corruption et la répression des activités syndicales se transformèrent en insurrection populaire, lors des « trois glorieuses », du 13 au 15 août 1963.

Youlou démissionna et ce fut le président de l’Assemblée Nationale, Alphonse Massemba Débat, qui prit le pouvoir, se proclamant socialiste et forçant les troupes françaises stationnées dans le pays à se retirer.

Détenu par les révolutionnaires, Youlou trouva le moyen de fuir en République Démocratique du Congo (ancien Zaïre), d’où il s’exila à Madrid jusqu’à sa mort, le 5 mai 1972. En 1965, il publia un livre intitulé J'accuse la Chine.

Sources :

 
Newsletter

E-Newsletter


Recevez notre newsletter électronique hebdomadaire avec les activités et les nouvelles de la Casa Africa.

 

Dans notre agenda...


 
Media

Médiathèque


Accédez à notre fonds documentaire de livres, films, musique et ateliers.
 
Quiénes somos

Qui sommes-nous ?


Découvrez Casa Africa : mission et objectifs, organigramme, où nous sommes,…