21/06/2010

Le cinéma musical africain anime les « Nuits barbare » du Cercle des Beaux Arts

Affiche du film « Momo le doyen »

Affiche du film « Momo le doyen »

Casa África participe aux Nuits Barbares du Cercle des Beaux Arts de Madrid avec un cycle de cinéma africain qui débute mardi 22 juin et montre quelques-unes des perles musicales du continent sous forme documentaire. Pour ouvrir le cycle, à 17h00, Tras las huellas de Bembeya Jazz (Sur les traces de Bembeya Jazz) un documentaire qui nous raconte comment, en 1961, dans une bourgade en plein cœur de la forêt tropicale de Guinée Conakry, surgit Bembeya Jazz, un groupe de musique qui devient, en peu de temps, le plus grands orchestre d’Afrique moderne et adhère à la révolution de Sékou Touré. Momo el patriarca (Momo le doyen) est le titre qui fermera le cycle,  dimanche 27 à 22h00. Il s’agit d’un documentaire narrant l’histoire du véritable roi du swing et de l’improvisation, Momo Wandel Soumah, père du jazz africain.

Les Nuits Barbares ont lieu pour la sixième année consécutive au Cercle madrilène des Beaux Arts. Les musiciens habitués de l’asphalte auront les premiers rôles de cette initiative, fête des musiques errantes.

 

Back

 
 
Registro de periodistas

E-Newsletter


Recevez notre bulletin électronique hebdomadaire sur les activités et les nouvelles de Casa África.
 
Newsletter

E-Newsletter


Recibe nuestro boletín electrónico semanal con las actividades y noticias de Casa África.

 

En nuestra agenda


 
 

Conoce África


conoce_africa Conoce a fondo este gran continente: sus países, organizaciones, sus más famosas personalidades...
 
Media

Médiathèque


Accédez à notre fonds documentaire de livres, films, musique et ateliers.