L'Afrique au stylo

Du 6 mars au 25 avril 2014 dans la salle Sahel de Casa África
África a Bolígrafo
Casa África collabore avec l'ordre hospitalier San Juan de Dios en offrant sa salle Sahel pour África a Bolígrafo (L'Afrique au stylo), une exposition à vocation solidaire pour le centre de traumatologie que San Juan de Dios est en train de construire au Cameroun.

L'exposition, à visiter du 6 mars au 25 avril à Casa África, réunit une collection de portraits dessinés au stylo par l'architecte espagnol (Séville) Javier Jiménez Sánchez-Dalp. 26 tableaux nés de son inspiration alors qu'il travaillait à la construction d'un centre de traumatologie de l'ordre hospitalier San Juan de Dios à Douala, au Cameroun.

Il s'agit d'une exposition à vocation solidaire. Les œuvres exposées seront en vente et les fonds récoltés serviront à la construction du centre de rééducation et d'orthopédie qui fera partie du centre hospitalier de traumatologie de Douala.

Bien plus artiste qu'architecte, Jiménez Sánchez-Dalp ressent depuis son enfance un vif intérêt pour dessiner tout ce qui lui arrive. Son expérience en Afrique aux côtés des frères de San Juan de Dios et son travail quotidien avec la population de la région ont été des éléments suffisants pour libérer son stylo et essayer de canaliser de ses propres émotions et, par la même occasion, sensibiliser et chercher du soutien afin de palier aux besoins de ce coin du continent.

« L'œuvre déborde tout simplement d'art pour inonder tout ce qui est humain, tout ce qui est profondément humain, en donnant une réponse solidaire », affirme Francisco Benavides, directeur du Musée San Juan de Dios de Grenade, d'où arrivent les œuvres.

Les tableaux attirent l'attention par la simplicité de leurs traits, tout en gardant l'authenticité de la vivacité des yeux et des sourires des personnes représentées, ainsi que la bonté de leurs expressions. Il s'agit de la première exposition de dessins de cet architecte de renom qui reconnaît avoir plus d'un millier de dessins répartis chez des parents ou des amis.

L'objectif de cette exposition est de sensibiliser à la situation d'inégalité dont souffre le continent africain. Selon l'ONU, le Cameroun est l'un des 30 pays du monde dont le développement humain est parmi les plus bas. Et Douala, la troisième ville la plus peuplée du pays, enregistre de nombreux cas de pathologies traumatiques et orthopédiques dues à des malformations congénitales, des infections et un taux élevé d'accidents de travail et de la route qui ne sont pas suffisamment pris en charge en raison des distances.

Le centre médical construit actuellement par l'ordre hospitalier est spécialisé en traumatologie, orthopédie et rééducation afin de pouvoir prendre en charge ce type de malformations graves qui touchent tous les milieux de la population, notamment les enfants. Le centre a démarré sa construction en 2012 et c'est le troisième dispositif que San Juan de Dios met en œuvre dans le pays après celui du Saint John of God Hospital à Nguti, lui aussi spécialisé en traumatologie et orthopédie, et celui de Saint John of God Health Center à Batibo.

Le 21 mars à 20h00 à Casa África, le frère José Antonio Soria fera, dans le cadre de cette exposition, une conférence intitulée « Présence de l'ordre hospitalier en Afrique ».

Le projet Douala, auquel seront reversés les fonds obtenus de la vente de ces œuvres, a pour objectif de construire un centre médical spécialisé en traumatologie, orthopédie et rééducation à Douala, la plus grande ville du Cameroun et l'une des plus peuplées en Afrique centrale.

Ses principaux bénéficiaires sont les personnes handicapées, ce centre étant le premier de la sorte dans la ville de Douala, où il existe une forte demande de traitements de pathologies relevant de cette spécialité.

Le centre de traumatologie et orthopédie de Douala sera spécialisé dans le traitement d'enfants et d'adultes soufrant de graves handicaps physiques auxquels l'ordre hospitalier offre des soins dans le pays depuis 1968. Ce sont plus de 40 années d'expérience des frères de San Juan de Dios en Afrique qui leur permettent de détecter les besoins en services de soin et de rééducation pour les personnes handicapées dans la ville de Douala, laquelle compte deux millions d'habitants et un pourcentage élevé d'enfants atteints de malformations graves. Le centre de rééducation de Douala vise à faciliter l'accès à des installations de soins à un grand nombre de personnes qui ne peuvent pas se rendre dans d'autres centres à cause du manque de revenu et des difficultés d'accès dans la forêt.

Informations sur l’exposition :

  • Quoi ? Exposition África a bolígrafo (L'Afrique au stylo) 26 tableaux dessinés au stylo par l'architecte Javier Jiménez Sánchez-Dalp
  • Où ? Dans la salle Sahel de Casa África
  • Quand ? Du 6 mars au 25 avril 2014
 
 
 
Compartir con:
 
 
Newsletter

E-Newsletter


Recevez notre bulletin électronique hebdomadaire sur les activités et les nouvelles de Casa África.
 

Quién es Quién en África


 

  • Filter by:
 
of415

There are no results for this search
 

Efemérides


Prix de Casa África


Prix de l’Essai, Prix Griot d’ébène, Prix de cinéma,...