Lettres africaines : Moussa Konaté à Casa África

L’écrivain malien revient à Casa África dans le cadre du SILA. Le 14 décembre à Casa África
Letras Africanas

Moussa Konaté, écrivain malien dont les œuvres jouissent d’un prestige international participera à l’édition 2012 du SILA grâce à Lettres Africaines, un programme de Casa África né en 2009 dans le but de rapprocher le public espagnol des principales voix de la littérature africaine contemporaine.

La littérature est, sans aucun doute, l’une des voies indispensables pour nous rapprocher de la réalité sociale, politique et culturelle du continent africain. En revanche, l’accès du lecteur espagnol à cette production littéraire reste très limité, pour des raisons liées à la traduction et sa faible insertion sur le marché du livre espagnol.

Grâce à ce projet, Casa África veut remédier à cette carence en facilitant la présence des écrivains les plus éminents du continent dans plusieurs villes espagnoles, et en accordant une priorité particulière aux auteurs publiés dans la .

C’est ainsi que Lettres africaines a permis la présence en Espagne d’auteurs de l’envergure d’Henri Lopes (République Démocratique du Congo), Germano Almeida (Cap Vert), Fatou Diome (Sénégal), Tanella Boni (Côte d´Ivoire), María Nsue (Guinée équatoriale), Veronique Tadjo (Côte d’Ivoire), Achmat Dangor (Afrique du Sud), Abasse Ndione (Sénégal), Jamal Mahjoub (Soudan), Boubacar Boris Diop (Sénégal), Emmanuel Dongala (Congo), Alain Mabanckou (Congo) ou encore Moussa Konaté lui-même pour d’autres occasions.

Aujourd’hui revient parmi nous. Il est l’auteur entre autres de L'assassin du Banconi, premier roman de genre de ce fervent admirateur de Tolstoï et Dostoïevski qui fit son entrée chez les éditions Gallimard en 2002, et pour lequel il reçut l’éloge généralisée de la critique internationale. Moussa parlera de son œuvre dans le cadre du Salon International du livre africain et de Lettres africaines dans les locaux de Casa África (C/. Alfonso XIII, 5. Las Palmas de Gran Canaria) le 14 de décembre 2012 à 13h00.

Il sera accompagné à cet évènement d’Antonio Lozano, auteur sur qui Casa África a toujours pu compter pour tout ce qui est lié aux lettres africaines.

Antonio Lozano est né à Tanger en 1956 et réside actuellement à Agüimes (Grande Canarie), commune dont il fut conseiller de la Culture entre 1987 et 2003. Il est diplômé en traduction et interprétation et exerce en tant qu’écrivain. Il est directeur du festival Sur-Encuentro Teatral Tres Continentes ainsi que du festival international du conte oral « Cuenta con Agüimes » et coordinateur du programme Lettres africaines.

Son premier roman, Harraga (Zoela, 2002), a reçu les éloges d’écrivains tels que Manuel Vázquez Montalbán, Dulce Chacón et Fernando Marías. Lauréat du Ier Prix Novel du meilleur roman noir publié en Espagne, il a obtenu une mention spéciale du jury du Prix Memorial Silverio Cañada 2003 du meilleur roman noir, présenté lors de la Semaine noire de Gijón. Son roman El caso Sankara (Almuzara, 2006) remporta le Ier Prix international du roman noir Ciudad de Carmona. Il a également publié Preludio para una muerte (Prélude pour une mort), Ediciones B, 2006, et Donde mueren los ríos (Là où meurent les fleuves) qui fut finaliste du Prix Brigada 21.

 
 
Compartir con:
 
 
Newsletter

E-Newsletter


Recevez notre bulletin électronique hebdomadaire sur les activités et les nouvelles de Casa África.
 

Quién es Quién en África


 

  • Filter by:
 
of395

There are no results for this search
 

Efemérides


Prix de Casa África


Prix de l’Essai, Prix Griot d’ébène, Prix de cinéma,...